fbpx

Cause de la bronchite et les tests effectués pour la déterminer

La maladie la plus commune associée au système respiratoire est la bronchite. Elle est souvent accompagnée par un rhume ou une grippe et affecte les gens indépendamment de leur âge. Si votre système immunitaire est faible ou si vous êtes un gros fumeur, alors vous êtes très exposé à développer une bronchite chronique. Dans quelques cas, développer une bronchite asthmatique est également possible.

Bronches

Le tabagisme est considéré comme une grave cause de bronchite qui peut entraîner d’autres complications telle que la pneumonie. Les substances trouvées dans les cigarettes sont autant de causes d’irritation des tubes bronchique. La pollution environnementale et l’exposition aux produits chimiques peuvent également conduire au développement d’une bronchite chronique. En outre, comme le montre certaines études, les non- fumeurs exposés au tabagisme passif peuvent aussi être victimes de bronchite chronique.

La bronchite chronique est aussi diagnostiquée chez les mouleurs de métaux, les manutentionnaires de céréales, les mineurs de charbon, et d’autres d’occupation liées à un environnement poussiéreux. Les symptômes de la bronchite chronique empirent si les polluants aériens et le dioxyde de soufre augmente aussi.

Toutefois, la bronchite est provoquée par des virus. En quelques jours, ces virus peuvent disparaître sans médicaments. Si les bactéries sont la cause d’une bronchite, les antibiotiques sont nécessaires pour la surmonter complètement.

La bronchite peut être chronique ou aiguë. La bronchite aiguë génère des symptômes extrêmes. Elle disparait en peu de temps si elle est causée par un virus. La bronchite chronique produit des symptômes plus légers mais qui peuvent s’aggraver plus tard. Elle est souvent persistante avec un caractère récidiviste. La bronchite chronique nécessite un traitement continu pour prévenir la réapparition des symptômes.

La bronchite manifeste des symptômes différents, y compris la toux, le souffle court, la douleur, l’inconfort, la production excessive de mucus, des maux de tête, la respiration sifflante, des douleurs thoraciques et la fièvre. La fièvre est présente en raison d’infections de bactéries posant toutes les complications possibles.

Parmi les maladies BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive) la bronchite affecte le plus de gens. Et malgré l’importance de la population touchée, elle est généralement mal diagnostiquée. Un examen clinique insuffisant peut faire interpréter une bronchite en allergies, asthme ou sinusite.

Le médecin examinera vos antécédents médicaux, ainsi que vos habitudes récentes et anciennes, incluant l’habitude de fumer. Il vous questionnera également sur votre endurance, si oui ou non il vous est facile de monter des escaliers ou marcher sur une longue distance. A l’aide d’un stéthoscope, le médecin vous examinera par la poitrine et le dos afin d’écouter votre respiration. De cette façon, des signes de bronchite peuvent être diagnostiqués.

Tests de bronchite

Cependant, la meilleure façon de confirmer la présence et la gravité de la bronchite est de subir des tests de fonction pulmonaire ou TFP.

1. La spirométrie. Un instrument appelé spiromètre est utilisée pour mesurer l’air inspiré et expiré de vos poumons. Les volumes d’air sont mesurés pour déterminer la capacité de vos poumons à inspirer et expirez l’air.

2. Débitmètre de pointe. Il mesure le DEP (débit expiratoire de pointe). Le DEP est la quantité maximale d’air que vous pouvez expirer.

3. La radiographie thoracique. Elle est suggérée par un médecin pour savoir si des problèmes de pneumonie sont présents.

4. Test gaz du sang artériel. Pour déterminer la quantité de dioxyde de carbone et d’oxygène dans votre sang. Du sang est prélevé à partir de vos artères. La procédure peut vous rendre très inconfortable. L’analyse de vos gaz du sang est utile pour déterminer si l’oxygénothérapie est conseillée dans le cas où votre taux d’oxygène dans le sang est très faible.

5. Des tests supplémentaires sont nécessaires si d’autres problèmes liés à votre état de santé sont impliqués. Si des infections sont présentes, des tests sur les expectorations et le sang sont réalisés et des cultures sont réalisées pour déterminer les causes des infections.

Il y a différents facteurs à prendre en compte dans les traitements pour une bronchite. Si elle n’est pas causée par une bactérie, la désobstruction des voies aériennes est réalisée. Les traitements médicaments administrés par inhalation sont utiles pour dilater les voies respiratoires. Les bronchodilatateurs sont largement utilisés pour la bronchite asthmatique et la bronchite chronique.

Fondamentalement, la bronchite n’est pas facile à diagnostiquer. C’est parce que ses symptômes sont également présents dans d’autres maladies respiratoires telles que l’asthme et la sinusite. Mais des analyses de laboratoire et des examens physiques sont d’un grand secours.

https://tya-santeverte.com/conseils-de-controle-de-lasthme-sur-la-facon-de-guerir-votre-asthme-naturellement/

Facebook Comments

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 24 avril 2020

    […] A lire aussi sur le même sujet : Cause de la bronchite et les tests effectués pour la déterminer […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :